Il y a 328 visiteurs en cet instant

Les dernières mises à jour des textes accompagnant les timbres effectuées en date du 7 mars 2020

N° Y & T 
Pour voir les timbres concernés cliquez sur leur image
ATTENTION : certains liens internes aux pages de timbres (photos, vidéos) peuvent ne pas fonctionner ici

Portrait
Olympe de Gouges, née à Montauban le 7 mai 1748, dramaturge et pamphlétaire, est la première femme de l’histoire contemporaine européenne à avoir été exécutée pour la publication d’écrits politiques. Depuis 1789, elle a régulièrement adressé à l’Assemblée nationale constituante puis législative, et à la Convention, des adresses, avis, opinions ou pétitions sous forme de lettres, de brochures ou d’affiches qui eurent des échos variables selon les circonstances et les tensions politiques. Ses revendications sociales et sociétales et ses prises de position courageuses par rapport à la violence et à la démagogie qu’elle combattit avec intrépidité, témoignent d’un humanisme exigeant et moderne. On retient aujourd’hui son combat passionné pour l’abolition de l’esclavage colonial des hommes de couleur, dès l’année 1785, cause qu’elle porta à travers une pièce jouée à la Comédie-Française, puis publiée en 1792 sous le titre L’Esclavage des Noirs ou l’Heureux naufrage. Il en est de même de sa dénonciation de la violence faite aux femmes et de ses appels réitérés visant à l’obtention pour elles de droits civils et politiques, un engagement traduit, entre autres, par sa Déclaration des droits de la femme et de la citoyenne. Républicaine et réformiste, elle plaida après les massacres de septembre 1792 pour le respect de l’État de droit appuyé sur la Déclaration de 1789, contre « l’homme providentiel » et la dictature, pour la stricte observance du jeu démocratique et parlementaire. Et ce sont ces prises de parole qui, après le coup de force antiparlementaire du 31 mai 1793, l’ont fait désigner aux Jacobins et à Robespierre comme une « modérée », donc une « contrerévolutionnaire », provoquant son arrestation puis sa mise à mort le 3 novembre 1793, trois jours après ses amis politiques du mouvement girondin.
© La Poste - Olivier BLANC, historien - Tous droits réservés

D’après le communiqué de presse de Phil@Poste 
Mis à jour le 07/03/2020 à 15h25













Le cosmos Le terme cosmos (issu du grec ancien kósmos, « bon ordre, ordre de l'univers »), peut faire référence à plusieurs notions différentes (Wikipédia)

Les cosmos (du grec kosmos, « ornement ou bon ordre ») sont des plantes annuelles du genre Cosmos, originaire du Mexique. Leur hauteur varie entre 35 et 120 centimètres, selon les variétés. La floraison s'étale du début de l'été jusqu'aux gelées de l'automne ; ils sont résistants aux gelées légères ; on les plante en massifs, bordures, dans des bacs ou dans des rocailles.
Les espèces
 • Cosmos atrosanguineus
 • Cosmos bipinnatus (comestible)
 • Cosmos caudatus
 • Cosmos diversifolius
 • Cosmos herzogii
 • Cosmos parviflorus
 • Cosmos peucedanifolius
 • Cosmos scabiosoides
 • Cosmos sulphureus
D’après Wikipédia 
Mis à jour le 07/03/2020 à 13h16

Google

     
Ce site a été visité 34538550 fois - cette page a été visitée 4672 fois - précédente visite le 03/06/2020 à 06h 24mn
Mois de juin 2020: 106 406 visites cumulées des pages pour 40 868 visites du site.


Pour remonter en haut de page faire un double clic où vous voudrez...