Il y a 100 visiteurs en cet instant
 
Chercher un timbre
 

Timbre de 2017

Père Victor Dillard 1897-1945

Tous droits réservés

Dessiné et gravé par Yves Beaujard
D´après une photo famille Dillard

Zoom sur le timbre
 
Les timbres de célébrités diverses
 
 
Les timbres du Loir-et-Cher
 
◆ Les timbres de la région Centre-Val-de-Loire
 
personnalités religieuses">Timbres évoquant des personnalités religieusesTimbres évoquant des personnalités religieuses
 
 
Les timbres de l'année 2017
Voir les 10 timbres d'octobre 2017
 
5 Lien vers le site de la Fondation Victor Dillard à Blois. Biographie et photos de Victor Dillard
   
 
Le timbre situé sur la carte de France
Identifier un timbre à partir de critères multiples
Vous devez choisir au moins un des 3 critères de recherche
mots-clés
Au moins un des mots   tous les mots
Dans l'ordre des
Mots entiers   partie de mots
valeur faciale          sans valeur faciale
ET   ET gamme de couleurs
Recherches de timbres selon les motifs de leur image
mots-clés
  Au moins un des mots Tous les mots  
Mots entiers partie de mots
Un peu dʹhistoire
Né le 24 décembre 1897, à Blois, d'une famille influente, Victor Dillard, élève brillant à Notre-Dame des Aydes, parle couramment allemand et anglais. Reçu au baccalauréat en avril 1916, après la mort au combat de son frère Pierre, il obtient de ses parents l'autorisation de s'engager. Officier, blessé et plusieurs fois cité capitaine en 1919, il rentre chez les jésuites dès sa démobilisation. Poursuivant le cursus éducatif des jésuites, il utilise ses vacances à réaliser des interviews, E. de Valera, F.D. Roosevelt, entre autres, et des reportages remarqués.

Ordonné prêtre à Blois en 1931, il termine ses études en Autriche. Éducateur, professeur de philosophie il publie un ouvrage qui connaitra un grand succès : Les lettres à Jean-Pierre.
Dès le début de la Seconde Guerre mondiale, il reprend immédiatement du service. Fait prisonnier, il fonde une université des barbelés pour ses camarades de captivité. En partance pour l'Allemagne, il s'évade et rentre à Paris d'où ses supérieurs l'envoient en zone libre à Vichy. Là il prêche, termine une thèse d'économie, organise des cours du soir qui le mettent en danger. Ne se résignant pas à voir partir sans secours les jeunes du STO, il décide alors de se porter volontaire pour aller en Allemagne comme ouvrier électricien, se faisant passer pour un père de famille. Il veut apporter à ces jeunes le soutien moral et spirituel dont ils ont besoin. Prêtre, il partage leur vie pendant six mois. Un très beau texte : "L'honneur d'être ouvrier", rend hommage à ceux qu'il a rencontrés à l'usine.
Dénoncé, arrêté par la Gestapo, emprisonné à Barmen pendant sept mois, il est déporté à Dachau où, épuisé par la maladie, il meurt le 12 janvier 1945.
Sa forte personnalité a profondément marqué ses compagnons de souffrance, bien au-delà des différences sociales et politiques.
© La Poste
Dʹaprès le communiqué de presse de Phil@Poste 


En arrière-plan du timbre la ville de Blois avec sa cathédrale Saint-Louis et le pont Jacques-Gabriel au dessus de la Loire.
Premier jour le Vendredi 6 octobre 2017 Oblitération illustrée 1er jour à Blois (41) à l'éÉcole Notre Dame des Aydes, de 9 h à 17 h, 7 rue Franciade, 41000 BLOIS et à Paris (75) au « Carré d'encre », de 10 h à 17 h, 13 bis rue des Mathurins, 75009 PARIS
Vente générale le Lundi 9 octobre 2017
Valeur faciale : 0,73 €
Affranchissement de la lettre verte jusqu'à 20g pour la France, Monaco, Andorre et secteurs postaux (armée)
Timbre vertical   Dimensions totales 40,85x30 mm   Dentelure 13
Imprimé en taille douce
Emis à 700 032 exemplaires

Le timbre à date premier jour - création: Yves Beaujard
Zoom : Cliquez sur l'image

Cliquez pour zoomer
Sélections proposées par Amazon
Produits testés personnellement
Google

     
Ce site a été visité 5406956 fois - cette page a été visitée 690 fois - précédente visite le 20/11/2017 à 14h 50mn
Mois de novembre 2017: 109 122 visites cumulées des pages pour 42 257 visites du site.


Pour remonter en haut de page faire un double clic où vous voudrez...